Une pension de réversion d’ex-conjoint annulée sans explication

Pays : FRANCE
Institution : Défenseur des droits
Domaine d’intervention : Pensions de vieillesse ou de retraite

Explication du problème

Mme H. âgée de 80 ans, percevait chaque trimestre une pension de réversion au titre de son ex-conjoint, décédé 14 ans plus tôt lorsque, sans explication, la Caisse de retraite complémentaire concernée, décide de suspendre les versements.

Intervention

Le délégué contacte à plusieurs reprises la Caisse de retraite qui lui indique que le versement de la pension de réversion avait suspendu de bon droit car l’organisme n’avait pas reçu l’attestation de non remariage. Ignorant que l’envoi de ce document conditionnait le versement de la pension qu’elle percevait jusque là sans démarche de sa part, elle répare cet oubli.

Résultats et suivi

Le versement de la pension a été rétabli dès la réception de l’attestation. La bénéficiaire a également touché un rappel.