Une mineure placée en foyer relate des faits de maltraitance récurrents par du personnel éducatif

Pays : FRANCE
Institution : Défenseur des droits
Domaine d’intervention : Placement des enfants vulnérables

Explication du problème

Une jeune fille de 16 ans déclare être victime de maltraitance institutionnelle au sein du foyer dans lequel elle est placée par décision du juge des enfants.

Intervention

La saisine provient du père de la mineure qui a également saisit le 119. Le contexte familial difficile et le jugement fait état d’ambivalence de la part de la jeune fille: mis en échec du placement à plusieurs reprises, attitudes insécurisantes du père, désinvestissement parental massif est observé et un besoin de construire son projet personnel. Etant donné que la jeune fille est en fugue chez son père, on demande la levée du placement et la mise en place d’une aemo. Une demande d’observations auprès du Conseil départemental, garant de la prise en charge éducative de la mineure est effectuée.

Résultats et suivi

Un suivi mensuel du foyer est mis en place par le conseil départemental  qui a transmis les informations au parquet, qui a ordonné une enquête.

Il a par ailleurs été mis en place au foyer des formations afin d’adapter les pratiques professionnelles autour de la gestion de la violence et l’accompagnement de l’adolescent autant des troubles psychiques ainsi qu’un référentiel de pratiques éducatives et un renfort de l’équipe en place.