Une citoyenne demande une allocation plus importante car sa santé s’est dégradée

Pays : FRANCE
Institution : Défenseur des droits
Domaine d’intervention : Services aux personnes handicapées

Explication du problème

La Commission des Droits et de l’Autonomie refuse à une personne en situation de grande précarité, invalide et sans domicile fixe, la prise en charge de ses frais de déménagement, le versement de l’allocation adulte handicapé, l’octroi d’une carte d’invalidité, alors qu’elle avait reconnu son invalidité. Elle saisit le délégué du Défenseur des droits.

Intervention

Le délégué constate que la MDPH n’avait pas eu connaissance des récents problèmes de santé de la réclamante. Il lui demande de contacter la CPAM pour l’en informer et solliciter la modification de sa catégorie d’invalidité.

Résultats et suivi

Une fois cette révision obtenue, la réclamante dépose un nouveau dossier devant la MDPH pour obtenir une aide différentielle en matière de handicap. Le dossier est en bonne voie.