Atteinte de sclérose en plaques, une dame subit une importante coupe de ses services d’aide à domicile

Pays : CANADA
Institution : Protecteur du citoyen du Québec
Domaine d’intervention : Services aux personnes handicapées

> Retour à la liste

Explication du problème

Une usagère atteinte de sclérose en plaques se plaint au Protecteur du citoyen du Québec de la diminution des heures de services de soutien à domicile qui lui sont désormais allouées.

Intervention

  • Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du territoire où elle habite l’avise qu’il réduit ce nombre à 12, et ce, sans que sa condition se soit améliorée.
  • La décision du CISSS tient compte notamment de la présence à la maison de la fille majeure de l’usagère et de la possibilité pour celle-ci de venir en aide à sa mère.
  • Selon le Protecteur du citoyen, cette donnée peut effectivement justifier une nouvelle évaluation de l’aide à domicile nécessaire fournie à la dame, mais pas dans de telles proportions.
  • Le CISSS explique aussi la diminution du nombre d’heures par le fait qu’il a dû répartir différemment les ressources étant donné que le nombre de personnes requérant des services de soutien à domicile est en croissance.
  • La dame, quant à elle, est contrainte de faire face à la réduction de services en rognant sur des activités essentielles. Parmi celles-là, son transfert du fauteuil roulant à son lit lui semble maintenant moins prioritaire que d’autres besoins quotidiens.
  • C’est ainsi que le Protecteur du citoyen apprend que la dame renonce à être aidée pour sortir du lit et dort maintenant dans son fauteuil roulant.
  • Jugeant la situation inacceptable, le Protecteur du citoyen a recommandé au CISSS de revoir le dossier de la dame pour mieux répondre à ses besoins de base.

Résultats et suivi

À la suite de l’intervention du Protecteur du citoyen du Québec, les autorités responsables ont augmenté les heures de services de soutien à domicile nécessaires à l’usagère. Celle-ci a finalement droit à 17 heures au lieu des 12 initialement prévues.

Les autres cas d’école

ALBANIE
BELGIQUE
BENIN

Médiateur de la République du Bénin

BULGARIE
BURKINA FASO
CANADA

Défenseur des enfants et de la jeunesse du Nouveau-Brunswick

COTE D’IVOIRE
DJIBOUTI
ESPAGNE
FRANCE
GUINEE

Médiateur de la République de Guinée

HAITI

Protecteur du citoyen et de la citoyenne

ITALIE
LUXEMBOURG
MACEDOINE
MADAGASCAR
MALI
MAROC
MAURICE
MOLDAVIE
MONACO

Haut Commissariat à la Protection des Droits, des Libertés et à la Médiation

NIGER
ROUMANIE
SENEGAL
TCHAD

Médiateur de la République du Tchad

TUNISIE

Médiateur administratif de la République tunisienne

Actualités :