AOMF Enfants – La promotion des droits de l’enfant2018-05-16T21:22:26+00:00

Le rôle des Médiateurs et Ombudsmans francophones

en matière de protection et de promotion des droits de l’enfant

La place du Médiateur et de l’Ombudsman dans la promotion des droits de enfant

Dans le domaine de la promotion des droits de l’enfant, le Médiateur peut contribuer à l’amélioration du cadre juridique national de protection de l’enfant, de même qu’à l’éducation aux droits de l’enfant.

L’amélioration du cadre juridique national peut se faire à travers :

  • L’harmonisation de la législation nationale avec la Convention internationale relative aux droits de l’enfant et ses protocoles facultatifs, ainsi qu’avec les instruments internationaux relatifs aux droits de l’Homme en rapport avec les droits de l’enfant, et les instruments juridiques régionaux et sous régionaux ;
  • Des actions de plaidoyer des Médiateurs ou Ombudsmans auprès du gouvernement et des membres du Parlement de leurs Etats afin de les amener à signer ou ratifier tous les instruments internationaux pertinents relatifs aux droits de l’Homme ou à y adhérer le cas échéant.

En outre, les Médiateurs doivent veiller à ce que les conséquences des lois et politiques pour les enfants soient soigneusement prises en considération au stade de leur élaboration et de leur mise en œuvre.

La sensibilisation et l’éducation aux droits de l’enfant commandent que ces institutions élaborent des stratégies pouvant permettre la compréhension et la connaissance par les populations de l’importance que revêtent les droits de l’enfant.