Table de discussion pour l’amélioration de la coopération interinstitutionnelle pour la protection des enfants

– Ombudspersonne de la République du Kosovo –

L’institution du médiateur a organisé mardi une table ronde sur la protection des enfants contre le harcèlement sexuel, en tant que victimes d’infractions pénales contre la vie et le corps, et d’infractions pénales contre l’intégrité sexuelle, en mettant l’accent sur le viol, l’agression sexuelle et l’abus d’enfants dans la pornographie.

L’objectif de cette table était d’améliorer les actions et la réponse institutionnelle en matière de prévention et de protection des enfants.

Le médiateur, M. Naim Qelaj, s’est dit préoccupé par les récents cas d’exploitation et d’abus sexuels d’enfants au Kosovo. Il a déclaré que ces facteurs posent l’insécurité et le danger dans lesquels les enfants, et en particulier les filles, vivent au Kosovo. Cela entraîne de graves dommages physiques, psychologiques et sociaux pour les enfants et constitue une violation des droits fondamentaux des enfants, définis par la Convention relative aux droits de l’enfant, la Constitution de la République du Kosovo et la loi sur la protection de l’enfance.

Il a ajouté que le fait de traiter les enfants comme des victimes sensibles exige un engagement institutionnel total en faveur du respect de leurs droits.

Des représentants d’institutions publiques et d’organisations non gouvernementales qui s’occupent de la protection des droits de l’enfant ont pris part à la table ronde. Les participants ont partagé leurs expériences, leurs défis et ont exprimé leur engagement à améliorer la coopération interinstitutionnelle dans la prévention et la protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels en tant qu’infractions pénales contre l’intégrité sexuelle.

Site internet de l’Ombudspersonne de la République du Kosovo
2024-07-01T10:23:04+02:00
Aller en haut