Recommandations de la commission d’enquête parlementaire de renforcer la lutte contre la maltraitance des enfants et les violences sexuelles et livre de témoignages

– Médiateur Fédéral de Belgique –

La commission d’enquête parlementaire sur le traitement des violences sexuelles, qui avait confié la mission temporaire au Médiateur fédéral de recueillir les témoignages des victimes, a achevé ses travaux et a publié son rapport final. Cet important rapport contient 137 recommandations, dont la création d’une nouvelle commission d’enquête pour assurer le suivi des travaux lors de la prochaine législature.

« Godvergeten »

La commission d’enquête parlementaire fédérale sur la maltraitance des enfants et les violences sexuelles, au sein et en dehors de l’Eglise, a été mise en place après la diffusion de l’émission « Godvergeten », la série de la VRT sur les violences sexuelles au sein de l’Eglise et des organisations religieuses, qui a secoué la Flandre, puis la Wallonie.

Témoignages des victimes :

Le 17 novembre dernier, la commission d’enquête parlementaire a lancé un appel aux victimes qui souhaitaient transmettre leur témoignage sur la manière dont leurs plaintes pour violences sexuelles avaient été traitées par le passé. La commission avait temporairement chargé le Médiateur fédéral de recueillir ces témoignages. Nous avons expliqué plus en détail sur notre site internet l’appel de la commission d’enquête et la mission qui nous avait été confiée. Les victimes pouvaient nous contacter par écrit (par mail ou par courrier).

Entre le 17 novembre 2023 et le 31 janvier 2024, le Médiateur fédéral a ainsi reçu 207 témoignages (150 en néerlandais, 56 en français et un en allemand). Ces témoignages concernaient tant des contacts sexuels non désirés que des violences sexuelles au sein de l’église et dans les cercles familiaux ou relationnels, ou encore des violences sexuelles en d’autres circonstances comme, par exemple, dans le cadre de la vie associative. Nous les avons répertoriés chaque semaine et les avons transmis à la commission d’enquête de manière structurée et confidentielle.

La commission a lu les nombreux témoignages écrits et a entendu de nombreuses victimes en personne lors des auditions qu’elle a organisées chaque semaine. Leur courage et leurs témoignages (y compris ceux reçus par la commission elle-même) « ont été une grande source d’inspiration », déclare la commission.

Décision de la commission

Dans son rapport final, la commission d’enquête formule 137 recommandations. Elle conclut qu’il existe un très grand besoin de suivi et de reconnaissance, mais aussi de recherches scientifiques indépendantes sur les violences sexuelles, tant au sein qu’à l’extérieur de l’Église. « Il reste donc beaucoup de travail parlementaire, politique et scientifique à accomplir. Après tout, il est temps d’adopter une approche globale de cette problématique sociétale » a déclaré la commission.

 Livre de témoignages

Les victimes qui ont transmis leur témoignage écrit au Médiateur fédéral l’ont fait parce qu’elles voulaient être entendues, reconnues et que des mesures soient prises pour prévenir les abus. Par respect pour leur courage de témoigner, leurs témoignages ont été rassemblés dans le livre de témoignages « Vies brisées » à la demande de la commission d’enquête fédérale et de la commission spéciale sur les abus sexuels du Parlement flamand. L’Institut flamand des droits de l’Homme, l’Institut fédéral des droits de l’Homme, le Centre flamand de signalement des comportements transgressifs et l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes ont édité le livre de témoignages, qui a été présenté le 28 mai.

Site internet du Médiateur Fédéral de Belgique
2024-06-26T10:27:23+02:00
Aller en haut