Détention : l’établissement doit permettre le lavage régulier des vêtements

– Protecteur du citoyen du Québec –

Un citoyen porte plainte contre l’établissement où il est incarcéré parce qu’il n’a accès à aucune laveuse ni aucune sécheuse.

Les appareils situés dans son secteur sont brisés depuis plusieurs semaines. Malgré des plaintes formulées à l’interne, les personnes détenues dans cette zone n’ont toujours pas d’électroménagers pour faire leur lessive.

Il faut savoir que les personnes incarcérées ont peu de vêtements de rechange. Elles doivent donc être en mesure de les laver facilement chaque semaine, tant pour une question d’hygiène que de dignité.

Le Protecteur du citoyen est intervenu auprès de l’établissement de détention qui a trouvé une solution. Les personnes concernées ont pu bénéficier d’un service de buanderie jusqu’à ce que les appareils soient réparés.

.

Site internet du Protecteur du citoyen du Québec
2024-04-29T09:50:59+02:00
Aller en haut