Les autorites, employés et amis du Bureau d’Ombudsman ont commémoré le 30ème anniversaire du Génocide perpétré contre les Tutsis

– Ombudsman du Rwanda –

Ce vendredi 12 avril 2024, au Bureau d’Ombudsman a eu lieu un événement pour KWIBUKA30, Génocide perpétrait contre les Tutsis en 1994.

C’est un événement qui explique l’histoire du Génocide commis contre les Tutsis avant et après celui-ci, des témoignages et des paroles réconfortantes notamment pour les survivants du Génocide contre les Tutsi. Une lumière d’espoir a été allumée, montrant que là où il y avait l’obscurité, il y a maintenant la lumière.

Dans le témoignage de MUTABAZI Godefroid qui a survécu dans le secteur de Kimihurura dans le district de Gasabo où se trouve le Bureau d’Ombudsman, il raconte être retourné sur la route principale qu’il a parcouru pendant le Génocide, où il a déclaré avoir été abattu et s’être senti mort par ceux qui l’ont tué. Je l’ai tué et j’ai pensé qu’il était mort mais il est revenu respirer encore. Dans ce témoignage, il fait l’éloge des forces de l’RPA/Inkotanyi qui ont sauvé les Tutsis pendant le génocide et maintenant il apprécie qque le Rwanda soit en sécurité. Mutabazi Godefroid était accompagné de ses 2 filles.

Lors de cet événement, le commissaire de la communauté IBUKA, NDAGIJIMANA Laurent, dans son interview est revenu sur l’histoire du premier génocide contre les Tutsis. Il rappelle que le monde regarde et dit que cela ne se reproduira plus, mais ensuite il y a eu un génocide contre les Juifs avant celui-là. A partir de cette histoire, il montre qu’il y a encore une responsabilité très importante à continuer d’expliquer la vérité à ceux qui soutiennent encore l’idéologie du Génocide, à ceux qui la méprisent où la nient.

Commissaire auprès de la communauté IBUKA, NDAGIJIMANA Laurent donne une présentation de l’histoire du Génocide perpétré contre les Tutsi en 1994.

L’honorable NIRERE Madeleine, l’Ombudsman en chef qui était également l’invitée d’honneur de cette commémoration du Génocide perpétré contre les Tutsis en 1994, affirme dans son message que le Bureau qu’elle dirige a une grande responsabilité dans la lutte contre l’injustice et la corruption afin qu’elle ne se reproduise pas. En effet, cela se reproduira parce qu’il n’y a pas de plus grande injustice que le génocide contre les Tutsi.

Elle a déclaré : « En 1994, lorsque le génocide a été commis contre les Tutsis au Rwanda, le Bureau d’Ombudsman n’existait pas, mais maintenant nous avons la chance qu’il existe, et d’autres institutions qui ont la responsabilité de prévenir et de combattre l’injustice. En ces temps où nous commémorons le 30ème fois, Génocide perpétré contre les Tutsis en 1994, prenons un moment pour nous examiner et voir ensemble comment chacun, dans son devoir, s’implique pour protéger le respect des valeurs humaines, prévenir et combattre tout ce qui viole les droits de l’homme, en particulier le génocide et son idéologie ».

Hon. NIRERE Madeleine, l’Ombudsman en chef s’adresse aux participants de la 30ème fois de commémoration du Génocide contre les Tutsis en 1994.

L’Ombudsman en chef demande également dans ce discours que chaque Rwandais, qu’il soit jeune ou vieux, jeune, enfant, femme ou homme, participe et s’efforce de prévenir et combattre le Génocide et tout ce qui s’y rapporte.

Depuis le 04/07/204, la Nation du Rwanda et les amis du Rwanda participent aux 100 jours de commémoration annuelle du 30ème fois, Génocide perpétré contre les Tutsis en 1994. Le thème de cette année est : « Se souvenir, bâtir ensemble.».

Munyanshoza Dieudonné a également adressé un message de réconfort aux survivants du Génocide contre les Tutsis à travers l’art de chansons.

Site internet de l’Ombudsman du Rwanda
2024-04-29T16:18:10+02:00
Aller en haut