Le défenseur des droits de l’homme Anahit Manasyan a délivré un message à l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme.

– Défenseur des droits de l’Homme de la République d’Arménie –

« Le 2 avril est la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme.

Malgré les mesures prises par l’État ces dernières années pour protéger les droits des personnes atteintes d’autisme, celles-ci sont toujours confrontées à de nombreux défis, notamment en matière d’autonomie, d’éducation, d’emploi, de soins de santé et d’un certain nombre d’autres droits.

Il existe encore des stéréotypes sur les personnes autistes dans la société, qui perpétuent souvent un cycle et aboutissent à la violation de leurs droits.

Il n’existe pratiquement pas de programmes publics ciblés et efficaces pour les personnes autistes, qui permettraient de fournir des approches appropriées basées sur les caractéristiques de la personne et contribueraient au développement de ses aptitudes à la vie autonome.

Le problème est exacerbé par l’absence de programmes nationaux adéquats pour les adultes autistes.

Cette année, le slogan est « Faire entendre la voix des personnes autistes ». Dans ce contexte, j’aimerais rappeler une fois de plus l’engagement de l’État à faire entendre la voix des personnes autistes, à garantir leur participation à la vie publique sur un pied d’égalité et à assurer une véritable inclusion sociale.

En utilisant le conseil du jour, je veux vous rappeler une fois de plus notre responsabilité collective pour assurer que les droits des personnes autistes sont protégés.

Site internet du Défenseur des droits d’Arménie
2024-04-08T10:13:57+02:00
Aller en haut