EDITION SPECIALE JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES – 8 MARS – Anahit Manasyan a participé à l’événement dédié à l’autonomisation des femmes des minorités nationales intitulé « Femmes, Paix, Sécurité »

– Défenseur des droits de l’Homme de la République d’Arménie –

Le 2 février, la DRH Anahit Manasyan a participé à l’événement dédié à l’autonomisation des femmes des minorités nationales intitulé « Femmes, paix, sécurité », organisé dans le cadre du programme « Renforcer la stabilité du voisinage oriental ». L’objectif était de discuter des problèmes rencontrés par les représentantes des minorités nationales vivant en Arménie.

Anahit Manasyan, DRH, John Gallagher, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord en République d’Arménie, Araksia Svajyan, vice-ministre de l’éducation, des sciences, de la culture et des sports de la République d’Arménie, et Muraz Shamoyan, directeur du Centre yézidi pour les droits de l’Homme, ont prononcé les allocutions d’ouverture de l’événement.

Anahit Manasyan a déclaré que la protection des droits des minorités nationales est l’une des orientations importantes de son travail. En même temps, la Défenseure a souligné qu’à cet égard, elle met l’accent non seulement sur la protection efficace des droits des minorités nationales, mais aussi sur leur promotion, pour laquelle des mesures sérieuses doivent être prises.

« Il est impossible d’avoir un système adéquat de protection des droits de l’Homme sans solidarité publique, et du point de vue de la solidarité publique, la garantie de l’égalité juridique est d’une importance exceptionnelle. En ce qui concerne les droits des minorités nationales, l’État a, entre autres, l’obligation positive de garantir et de contribuer à la préservation de leur culture, religion, langue, traditions et, à cet égard, l’implication active des communautés des minorités nationales est extrêmement importante « , a déclaré la Défenseure.

Dans ce contexte, Anahit Manasyan a souligné l’activité du Conseil public pour la protection et la promotion des droits des personnes appartenant à des minorités nationales, rattaché à la Défenseure des droits humains.

Dans son discours, la Défenseure a également fait référence à l’importance du travail de protection et de promotion des droits des femmes qui sont des représentantes des minorités nationales. Elle a insisté sur la nécessité de surmonter les différents stéréotypes afin de mener à bien ce processus. Dans ce contexte, la Défenseure a noté qu’il est nécessaire d’effectuer un travail sérieux dans le sens de la réforme du système éducatif, car c’est à travers le système éducatif que les approches stéréotypées sont très souvent transmises, ce qui ne correspond pas aux tendances modernes en matière de droits humains.

À la fin de son discours, Anahit Manasyan a souligné que chacun d’entre nous, par son propre exemple, devrait contribuer à la formation d’un environnement social harmonieux, renforcer les opportunités des femmes, en particulier des femmes représentant des minorités nationales, et promouvoir leurs droits.

Anahit Manasyan a insisté sur l’importance du comportement modèle de chacun d’entre nous et a une fois de plus exprimé sa gratitude aux organisateurs et aux participants de l’événement pour avoir créé une plateforme aussi importante.

Site internet du Défenseur des droits d’Arménie
2024-03-01T16:16:41+01:00
Aller en haut