Message de l’Ombudsman à l’occasion de la journée du service public 2023

– Ombudsman des Seychelles –

Ce vingtième anniversaire de la journée du service public des Nations unies, alors que nous célébrons les trente ans de notre troisième république, nous donne une nouvelle occasion de « célébrer la valeur et la vertu du service public pour la communauté’’.

Dans notre pays, les services publics sont fournis aux citoyens et aux non-citoyens par des bataillons d’agents publics opérant au sein de leurs ministères, départements, agences et autorités respectifs. Ces fonctionnaires ne sont ni des juges ni des hommes politiques. Ils ne sont pas contraints par des engagements politiques ou par des considérations judiciaires ou des règles juridiques. Ils sont tenus d’effectuer leur travail et de fournir leurs services publics de manière ouverte, transparente, équitable et responsable. Ils sont tenus de rester axés sur le client et d’agir de manière équitable et proportionnée pour répondre aux demandes et aux attentes des citoyens qu’ils servent. En cas de problème dans la prestation de leurs services, ils sont censés y remédier aussi rapidement et efficacement que possible.

Le service public est en première ligne de notre voyage collectif vers un avenir durable – l’avenir même du « système démocratique qui assurera la création d’un ordre social adéquat et progressif garantissant la nourriture, l’habillement, le logement, l’éducation, la santé et un niveau de vie en constante augmentation pour tous les Seychellois » adopté par le peuple au début de notre troisième république.

Dans notre introspection de ce jour, nous devons nous interroger sur l’efficacité de nos efforts au cours des trois dernières décennies.

Il est intéressant de noter, qu’alors que la nation suit les réunions présidentielles dans les circonscriptions du pays, il existe de nombreuses lacunes dans la prestation de nos services publics. Un trop grand nombre de plaintes formulées constituent une mise en garde directe sur la qualité des services publics fournis. Bien évidemment, toutes ces plaintes doivent être vérifiées et traitées afin que les problèmes puissent être résolus et que des événements similaires puissent être évités à l’avenir.

Dans le cadre de mon travail d’observateur administratif du service public, je continue à militer pour « un service public équitable, responsable et efficace » qui encouragera la promotion de services publics transparents et responsables, en s’appuyant fermement sur les fondements de la bonne gouvernance.

Mon souhait est qu’un jour, le succès de cette tâche soit mesuré par un prix national du service public qui pourrait être décerné aux fonctionnaires méritants qui se sont distingués dans l’exercice de leurs fonctions pour contribuer à la cause de l’amélioration du rôle, du prestige et de la visibilité du service public.

Nichole Tirant-Gherardi,

Ombudsman

17/07/2023 Traduction non officielle. Lien vers l’article originel

Site internet de l’Ombudsman des Seychelles
2023-07-17T11:29:09+02:00
Aller en haut