Le défenseur des aînés nomme les membres du conseil consultatif pour l’examen du système de soins de longue durée

– Défenseur des ainés du Nouveau-Brunswick –

FREDERICTON (GNB) – Le défenseur des enfants, des jeunes et des aînés, Kelly Lamrock, a nommé un groupe de personnes influentes du Nouveau-Brunswick au conseil consultatif dans le cadre du processus de consultation sur l’examen du système provincial de soins de longue durée.

« Les gens du Nouveau-Brunswick méritent un système de soins de longue durée fiable qui leur permet d’avoir facilement accès à des services de qualité et qui respecte leur dignité, leurs droits et leur indépendance, a déclaré M. Lamrock. Je suis convaincu que ce groupe de conseillers, qui possèdent des connaissances et des antécédents divers, fournira un appui solide à notre équipe en explorant les pratiques exemplaires et en fournissant des conseils sur la manière dont le gouvernement peut élaborer un plan précis pour un système provincial de soins de longue durée viable et prévisible qui favorise la responsabilisation dans un milieu communautaire confortable. »

Le conseil consultatif est composé des membres suivants :

  • le chef George Ginnish, de Natoaganeg (Première Nation d’Eel Ground);

  • Madeleine Dubé;

  • Norma Dubé;

  • Janet Durkee-Lloyd;

  • Brian Duplessis;

  • Haley Flaro;

  • Joan Kingston;

  • Chandra McBean;

  • Ken MacGeorge;

  • Misty McLaughlin;

  • Constantine Passaris;

  • Terry Seguin; et

  • Sarah Wagner.

Le défenseur demande également aux membres du grand public de faire part de leur expérience personnelle en répondant à un questionnaire en ligne.

Les intervenants qui désirent soumettre une proposition officielle afin de contribuer à l’examen du système de soins de longue durée sont invités à faire parvenir leurs messages à la nouvelle adresse suivante : LTCreview-examenSLD@gnb.ca.

« En élargissant la portée du processus de mobilisation et en recueillant des commentaires à l’aide de nouveaux outils en ligne, les propositions soumises par les membres du conseil consultatif devraient nous permettre d’effectuer un travail de qualité qui mènera à l’élaboration d’un plan précis et durable que le gouvernement pourra adopter afin d’améliorer le système de soins de longue durée dans son ensemble », a affirmé M. Lamrock.

Site internet du Défenseur des ainés du Nouveau-Brunswick
2023-03-27T14:35:30+02:00
Aller en haut