La Défenseure des droits se mobilise pour faciliter l’accès aux droits des « gens du voyage »

– Défenseur des droits –

Le Défenseur des droits publie un dépliant et des fiches thématiques spécialement destinés aux « Gens du voyage ». Ces outils, construits avec les associations de voyageurs, visent à les aider à faire respecter leurs droits et faciliter leur recours à l’institution.

Difficultés pour inscrire les enfants à l’écolerefus de domiciliation, discriminations à l’embauche, refus de raccordement à l’eau, difficultés d’accès aux aides sociales… Les « Gens du voyage » subissent des discriminations et atteintes aux droits systémiques dans presque tous les domaines de leur vie quotidienne. Forte de ce constat, la Défenseure des droits avait formulé 17 recommandations destinées aux pouvoirs publics dans le cadre d’un rapport publié fin 2021.

Elle s’y était notamment engagée à élaborer des outils à destination des « Gens du voyage » et à sensibiliser ses 570 délégués sur les difficultés propres aux voyageurs.

Des outils pour faciliter l’accès aux droits des voyageurs

Pour répondre au mieux aux besoins des « Gens du voyage », le Défenseur des droits a consulté les associations de voyageurs aux différentes étapes du projet.

Grâce à ces échanges, seize situations fréquentes d’atteintes aux droits ont été identifiées et font l’objet de fiches thématiques. Les voyageurs y retrouveront pour chaque situation ce que peut faire le Défenseur des droits et les étapes à suivre : à qui s’adresser, les documents à rassembler…

Pour permettre à tous d’agir facilement en cas de non-respect des droits, un dépliant présente également aux voyageurs de manière succincte les exemples dans lesquels le Défenseur des droits peut les aider et comment le contacter.

Ces outils sont accessibles à tous sur une page internet dédiée et mis à disposition des associations et des acteurs qui interviennent auprès des voyageurs.

Un réseau de délégués mobilisés sur le terrain

Pour garantir un meilleur accès aux droits, le réseau des 570 délégués du Défenseur des droits a été sensibilisé aux différentes atteintes aux droits dont sont particulièrement victimes les voyageurs. Présents dans plus de 870 lieux de permanence partout en France, les délégués pourront accueillir les voyageurs et les aider à trouver des réponses adaptées à leurs situations.

« L’aller-vers », un impératif pour se faire connaître des publics vulnérables

La Défenseure des droits, Claire Hédon, s’est rendue hier à l’aire d’accueil d’Hellemmes-Ronchin, avec son adjointe en charge de la lutte contre les discriminations, George Pau-Langevin et les délégués présents sur le territoire. Ils ont pu échanger avec les voyageurs sur les problématiques rencontrées, leur présenter l’institution et comment elle peut les aider pour faire respecter leurs droits.

Au-delà du recours, continuer à prévenir toutes les atteintes aux droits

Si ces outils sont indispensables pour faciliter l’accès à l’institution lorsque les droits d’un voyageur ne sont pas respectés, ils ne sont évidemment pas suffisants. Les préjugés à l’égard des voyageurs et l’antitziganisme restent prégnants et engendrent des discriminations et des atteintes aux droits fondamentaux des voyageurs. La Défenseure des droits réitère ainsi ses recommandations aux pouvoirs publics afin de prévenir et corriger ces atteintes systématiques aux droits des « Gens du voyage ».

Site internet du Défenseur des droits
2023-02-21T12:17:27+01:00
Aller en haut