La Médiatrice de Catalogne et la Médiatrice de Barcelone collaborent pour fournir une assistance directe aux habitants de la ville de Barcelone

– Le Síndic – Défenseur des personnes –

Aujourd’hui, c’était le premier voyage commun pour s’occuper des gens du quartier de Horta.

En 2023, trois autres voyages communs seront effectués dans différents quartiers de la ville.

La Médiatrice de Catalogne et la Médiatrice de Barcelone ont effectué leur première visite conjointe sur place dans la ville de Barcelone. Une équipe des deux institutions s’est rendue à la bibliothèque Horta-Can Mariner et a recueilli 20 plaintes et demandes de renseignements, la plupart liées à la consommation (électricité, gaz et électricité), à la mobilité et à l’urbanisme (circulation et super-bloc). Dorénavant, la Médiatrice de Barcelone interviendra dans les plaintes relatives à l’administration municipale, et la Médiatrice de Catalogne interviendra dans les plaintes se référant à d’autres administrations et aux entreprises de services d’intérêt général.

L’objectif de ce travail commun est de favoriser la collaboration entre les deux institutions. L’objectif est d’offrir un meilleur accès et une meilleure attention aux personnes afin de garantir leurs droits. En outre, cela signifie également une amélioration de l’utilisation des ressources publiques. Pour toutes ces raisons, il est déjà prévu de renouveler l’expérience dans les mois à venir dans les quartiers de la Sagrada Família, de Sant Martí et de Sants.

Année 2022 : première résolution commune des deux institutions

C’est dans ce même esprit de collaboration que la première résolution commune du Médiateur de Catalogne et du Médiateur de Barcelone a été publiée en mars 2022. En l’occurrence, il s’agissait de l’emplacement, à côté d’une école, d’un refuge pour les sans-abri et les toxicomanes, et la question préoccupait le voisinage, l’Association des familles d’élèves et la direction de l’école. Dans cette première résolution commune, les administrations concernées ont été invitées à prendre des mesures pour éviter que la localisation du refuge n’affecte les effectifs de l’école et pour garantir les investissements nécessaire. Au fil du temps, il s’est avéré que des mesures ont été prises pour offrir un environnement sûr et que le foyer n’a eu aucun impact sur la ségrégation scolaire.

Déplacements vers le territoire

30 ans après le premier déménagement du service de soins aux personnes, ce geste de décentralisation et de rapprochement de l’institution avec la population catalane est devenu une pratique courante. Au cours de l’année 2022, 123 voyages ont été effectués sur l’ensemble du territoire et 1 784 visites ont été traitées. Quatre de ces voyages se sont déroulés dans la ville même de Barcelone (Raval, Gràcia, les Corts et Bon Pastor) et ont permis d’initier plus de 160 actions.

« Nous voulons être très proactifs dans notre dialogue avec les organisations locales et avec d’autres acteurs, tels que les syndicats locaux et les médiateurs, qui sont en première ligne pour défendre les droits », a déclaré la médiatrice, Esther-Giménez Salinas, lors de la visite d’aujourd’hui. C’est pourquoi l’un des objectifs de son mandat est que le personnel de l’institution se rende sur le territoire et apprenne de première main les questions qui touchent les gens.

Traduction non officielle 13/02/2023 Lien vers l’article originel

Site internet du Le Síndic – Défenseur des personnes
2023-02-13T12:55:59+01:00
Aller en haut