La proposition de la Médiatrice pour une seconde chance à l’examen du baccalauréat comme point d’entrée aux universités est soutenue en première lecture par la commission de l’éducation

– Ombudsman de la République de Bulgarie  –

La proposition législative de la Médiatrice Diana Kovacheva visant à donner une seconde chance aux diplômés de l’enseignement secondaire qui ne sont pas satisfaits de leurs résultats au baccalauréat, qui constituent un point d’entrée dans les établissements d’enseignement supérieur, a été soutenue  lors du premier vote de la commission parlementaire de l’éducation et des sciences.

La proposition législative de l’Ombudsman Diana Kovacheva pour une seconde chance pour les diplômés de l’enseignement secondaire qui ne sont pas satisfaits de leurs résultats au baccalauréat, qui sont un point d’entrée pour les établissements d’enseignement supérieur, a reçu un soutien lors du premier vote à la Commission parlementaire de l’éducation et des sciences.

Nous rappelons que la proposition a été soutenue et présentée par des députés de quatre groupes parlementaires. Il s’agit du Président de la commission de l’éducation, Krasimir Valchev (GERB-UDF) et des députés Elisaveta Belobradova (Bulgarie démocratique), l’académicien Nikolay Denkov et Hristo Simeonov (Nous poursuivons le changement), Galen Monev (Bulgarian Rise).

La Médiatrice a déposé les amendements devant le Parlement fin novembre, visant à donner une seconde chance aux diplômés de l’enseignement secondaire qui ont obtenu de mauvais résultats à l’examen du baccalauréat, afin qu’ils soient autorisés, une fois et dans un délai d’un an après avoir passé le premier examen du baccalauréat, à se présenter au prochain examen prévu dans la même école.

Traduction non officielle 03/01/2023 Lien vers l’article originel

Site internet de l’Ombudsman de la République de Bulgarie
2023-01-03T17:46:53+01:00
Aller en haut