La Médiatrice et le Forum des médiateurs et ombudsmans locaux organisent une journée de travail sur la justice réparatrice

– Síndic Défenseur des personnes – Catalogne –

La médiatrice défend la nécessité que la résolution des plaintes soit principalement basée sur un accord.

Un accord est en cours d’élaboration pour formaliser la collaboration entre toutes les institutions impliquées dans la défense des droits.

Le président du Forum a souligné l’importance de travailler ensemble à la défense des droits des personnes. 

Au cours de la journée, un hommage a été rendu aux femmes assassinées par la violence masculine.

Ce matin, une nouvelle séance de travail avec les bureaux locaux du Síndic a eu lieu au siège du Síndic. À cette occasion, ils se sont concentrés sur la justice réparatrice, coïncidant avec la semaine de la justice réparatrice, qui se tient chaque année au cours de la troisième semaine de novembre.

La journée a débuté par un discours de Dolors Vallejo, président du Forum des ombudsmans et médiateurs locaux de Catalogne. M. Vallejo a remercié la nouvelle Médiatrice pour sa volonté de collaborer avec les institutions locales, car elle contribuera à renforcer les droits des citoyens. Il a également souligné la nécessité pour les citoyens de disposer d’un guichet unique pour protéger et faire valoir leurs droits.

Par la suite, la Síndic, Mme Esther Giménez-Salinas, a donné une conférence sur « La justice réparatrice : la récupération de la justice sociale » et a expliqué que ce modèle de justice représente une alternative à la punition, la réponse traditionnelle au crime. En revanche, dans le modèle défendu par le syndic, la volonté de réparer, au lieu de punir, apparaît :  » Dans un processus réparateur, la victime voit son préjudice réparé et le délinquant accepte la responsabilité du préjudice commis « , a déclaré Giménez-Salinas.

[…]

Site internet du Síndic Défenseur des personnes Catalogne
2022-12-05T14:21:56+01:00
Aller en haut