La Défenseure des droits de l’homme, Mme Kristinne Grigoryan, a participé à l’Assemblée générale du Réseau européen des institutions nationales des droits de l’homme (ENNHRI) à Bruxelles

– Défenseur des droits de l’Homme de la République d’Arménie –

L’objectif de la réunion de l’Assemblée générale était, parmi les divers sujets, d’examiner les activités et les progrès de l’ENNHRI en 2022, ainsi que de discuter des actions pour 2023 et d’adopter un nouveau plan stratégique.

Lors de la réunion, à laquelle ont participé les représentants des INDH de plus de 40 pays, le troisième rapport annuel de l’ENNHRI sur l’état de l’État de droit en Europe, les défis actuels et les progrès enregistrés dans divers domaines ont été discutés.

Dans le cadre de l’Assemblée, les INDH ont discuté des défis des institutions de médiation dans les nouvelles situations de sécurité et ont convenu de continuer le travail, tout d’abord, afin d’augmenter la résistance des institutions en développant et approuvant des projets pour l’assurer. Mme Kristinne Grigoryan a présenté le travail et les défis de l’institution du défenseur des droits de l’homme d’Arménie pendant et après l’agression sur l’Arménie les 13-14 septembre de cette année, compte tenu de la nature étendue des violations des droits de l’homme et d’un grand nombre de crimes de guerre.

Les chefs des INDH ont également discuté du plan d’action préliminaire d’ENNHRI pour 2023, et ont présenté des observations et des recommandations.

Traduction non officielle 05/12/2022 Lien vers l’article originel

Site internet du Défenseur des droits d’Arménie
2022-12-05T13:59:27+01:00
Aller en haut