Un protocole d’accord a été signé afin d’unir les efforts dans la lutte contre les discours de haine

– Défenseur des droits de l’Homme de la République d’Arménie –

Le 3 novembre, la Défenseure des droits de l’homme d’Arménie, Mme Kristinne Grigoryan, et la présidente de l’ONG « The Institute of Liberal Politics », Mme Tatevik Matinyan, ont signé un mémorandum de coopération. L’Ambassadeur du Royaume des Pays-Bas en Arménie, S.E. M. Nico Schermers, a assisté à la cérémonie.

En signant le mémorandum, les parties ont convenu de coopérer dans la défense de la dignité humaine et de la liberté de la discrimination, indépendamment du sexe, de la race, de la couleur de la peau, de la langue, de la religion, des opinions politiques ou autres, de l’origine nationale ou sociale, de l’appartenance à une minorité nationale, de la propriété, du statut de naissance ou de tout autre facteur d’identité, ainsi que de combiner leurs efforts dans le cadre du projet « Combating hate speech for the sake of pluralism and tolerant, democratic society » financé par l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas en République d’Arménie.

Au cours de la réunion qui a précédé la signature du mémorandum, la Défenseure et Mme Matinyan ont exprimé leur gratitude à S.E. M. Schermers pour son aide productive dans la lutte contre le discours de haine. En réponse, l’Ambassadeur a exprimé l’espoir que grâce à un travail commun, il sera possible de développer une boîte à outils efficace qui sera applicable pour prévenir la diffusion du discours de haine non seulement en Arménie mais aussi dans tout autre pays, y compris les Pays-Bas.

Traduction non officielle 14/11/2022 Lien vers l’article originel

Site internet du Défenseur des droits d’Arménie
2022-11-14T11:25:03+01:00
Aller en haut