La Défenseure demande aux mairies des grandes municipalités d’approuver des plans d’urgence pour faire face à la sécheresse

– Le Síndic – Défenseur des personnes Catalogne –

La loi sur le plan hydrologique national établit l’obligation de disposer de ce document pour les municipalités de plus de 20 000 habitants.

« Face à l’épisode de sécheresse dont souffre la Catalogne, l’équipe du Síndic a ouvert une action d’office pour analyser les actions des administrations publiques en relation avec ce phénomène.

La Défenseure est préoccupée par l’évolution des indicateurs de sécheresse hydrologique et de précipitations, qui se sont considérablement détériorés par la situation des réserves des réservoirs […] et parce que certaines municipalités ont été obligées de suspendre l’approvisionnement en eau en raison du manque de potabilité de l’eau dû à la baisse du niveau des rivières, des sources ou des puits d’où elles tirent leur approvisionnement en eau.

La loi 10/2001 du 5 juillet 2001 sur le plan hydrologique national, qui réglemente la gestion de la sécheresse, établit l’obligation pour les municipalités de plus de 20 000 habitants d’avoir un plan d’urgence pour les situations de sécheresse, et donne un délai de quatre ans pour les approuver.

Dans ce contexte, la Síndic souhaite connaître l’état des plans d’urgence en Catalogne et a donc contacté plusieurs municipalités catalanes de plus de 20 000 habitants qui ne sont pas connues pour avoir de tels plans. Plus précisément, des informations ont été demandées sur le stade de préparation des plans et le calendrier de leur approbation, ainsi que sur la diffusion des plans auprès du public. […] »

Traduction non officielle 05/10/2022 Lien vers l’article originel

Site internet Síndic – Défenseur des personnes Catalogne
2022-10-05T14:01:45+02:00
Aller en haut