La session inaugurale du Conseil public des droits des femmes, adjoint au Défenseur des droits, a eu lieu

– Défenseur des droits de l’Homme de la République d’Arménie –

La Défenseure a remercié les personnes présentes d’avoir accepté l’invitation à participer à la première session et a remercié les membres du Conseil d’avoir accepté l’invitation à devenir membre. La Défenseure a noté que l’une des priorités les plus importantes du mandat du Défenseur des droits de l’homme est la protection des droits des femmes, pour laquelle le Bureau du Défenseur, les représentants des organisations non gouvernementales et les défenseurs indépendants des droits de l’homme ont déployé et continuent de déployer des efforts considérables.

« Les autorités de l’État sont les premiers destinataires de la politique dans ce domaine, tant en ce qui concerne la disposition pratique de l’égalité garantie par la Constitution que les obligations internationales assumées par l’État, notamment la Convention des Nations unies sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes » a déclaré la Défenseure.

Mme Lila Pieters Yahia, coordinatrice résidente des Nations Unies, a également prononcé un discours de bienvenue.

« J’espère que la création d’un Conseil adjoint au Défenseur des droits de l’homme constituera une étape sérieuse dans l’unification des organisations non gouvernementales travaillant dans ce domaine, assurant le renforcement de la lutte pour la protection des droits des femmes. Dans ce contexte, je tiens à souligner la coopération à long terme entre le Fonds des Nations Unies pour la population et le Bureau du Défenseur des droits de l’homme, dont l’une des principales orientations est la promotion de l’égalité des sexes et la lutte contre la violence sexiste » a déclaré Mme Lila Pieters Yahia.

Ensuite, le Bureau du Défenseur a présenté les objectifs du Conseil. Le Bureau du Défenseur a indiqué que l’objectif du Conseil est de soutenir l’activité du Défenseur dans le domaine de la protection des droits des femmes en tant qu’organe consultatif. […]

Les tâches du Conseil nouvellement créé sont de soutenir le Défenseur pour assurer l’égalité juridique des femmes, promouvoir la participation politique, prévenir la violence à l’égard des femmes et la violence de genre, contribuer à l’augmentation de l’efficacité de la protection des droits des femmes et mettre en évidence les problèmes et les lacunes en proposant des solutions législatives.

Les participants à la session ont présenté le travail effectué par leurs organisations.

Traduction non officielle 20/09/2022 Lien vers l’article originel

Site internet du Défenseur des droits d’Arménie
2022-09-20T20:23:54+02:00
Aller en haut