Violence à Cité Soleil : nécessité de trouver des solutions durables en accord avec la résolution pacifique des conflits

– Office de la Protection du Citoyen (Haïti) –

L’Office de la Protection du Citoyen (OPC), Institution indépendante nationale de promotion et de protection de droits humains porte à la connaissance des autorités de l’État, des organisations internationales et d’autres instances concernées, que suite à une demande de rencontre formulée par la Commission Municipale de Cité Soleil, il a tenu le 18 juillet 2022, une séance de travail avec les trois (3) membres de ladite Commission afin d’échanger sur la situation chaotique que connait la commune de Cité Soleil suite aux affrontements sanglants entre des groupes rivaux déclenchés depuis le 8 juillet dernier.

En effet, les scènes de violences enregistrées, la faible représentation des structures étatiques dans la commune, l’absence de politique de justice sociale et de résolutions pacifiques des conflits, l’absence de la Police Nationale d’Haïti ont été parmi les principaux points abordés en présence des représentants du Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires en Haïti (OCHA), de la section des Droits de l’Homme du Bureau Intégré dans Nations-Unies en Haïti (BINUH) et de la société civile évoluant à Cité Soleil. Cette démarche, s’inscrit dans la perspective de l’adoption des mesures urgentes pouvant faciliter l’amélioration des conditions de vie de la population de Cité Soleil, victime des scènes de violences et vise également à engager des réflexions profondes impliquant des parties prenantes dans une dynamique de recherche de solutions durables.

Au cours du déroulement des échanges, les autorités communales ont profité de l’occasion pour déplorer le fait que depuis plus de deux décennies, l’État central et la Communauté internationale accordent très peu de priorités à la commune de Cité Soleil réputée “zone de non droit” et souvent exposée à toutes les formes d’exploitations.

Il a été rapporté des cas d’assassinats par balle de plusieurs personnes sans oublier des personnes disparues et des maisons incendiées. Des milliers de personnes incluant des femmes, des personnes âgées, des femmes enceintes et des enfants pris en otage n’ont pas accès aux besoins primaires dont l’eau et la nourriture. Depuis le début des hostilités, aucune structure n’est en mesure de fournir un bilan exhaustif des dégâts. Les voies publiques donnant accès aux zones affectées restent fermées. La population est dans le désarroi car depuis quelques mois les forces de l’ordre ont complètement abandonné Cité Soleil.

L’OPC salue la présence des équipes humanitaires qui interviennent sur le terrain malgré les obstacles rencontrés dans la mise en œuvre des opérations pour accéder à certains quartiers touchés afin d’apporter assistance aux populations victimes. Toutefois, l’OPC croit que les actions humanitaires doivent être menées dans la concertation avec les autorités locales et les organisations crédibles de la société civile de la région.

Tout en encourageant toute initiative urgente de solidarité à l’endroit de la population de Cité Soleil pour faire face aux urgences humanitaires, l’Office de la Protection du Citoyen estime opportun d’adresser les recommandations suivantes :
– Les autorités centrales doivent prendre des mesures urgentes afin d’ouvrir toutes les voies publiques qui constituent un des obstacles empêchant l’acheminement de l’aide à la population ;
– Le Haut-Commandement de la Police Nationale d’Haïti doit tout mettre en œuvre pour faciliter le retour des forces de l’ordre et garantir la reprise des activités dans la commune ;
– Les opérations humanitaires doivent être effectuées en concertation avec les autorités locales et les acteurs de la société civile ;
– La mise en place d’une cellule de réflexion visant à aborder la situation de Cité Soleil dans une approche globale dans la recherche de solutions durables en accord avec la résolution pacifique des conflits au sein de la population.

Site internet de l’Office de la protection du citoyen
2022-07-26T10:56:09+02:00
Aller en haut