l’Association des femmes juristes du Burkina apporte son soutien à madame le Médiateur du Faso

– Médiateur du Faso –

Une délégation de l’Association des Femmes Juristes du Burkina Faso (AFJBF) a rendu une visite de courtoisie ce jeudi 10 mars 2022 à madame le Médiateur du Faso, Fatimata SANOU/TOURE.

Auparavant membre active et dirigeante de l’AFJBF, c’est avec enthousiasme et convivialité que madame le Médiateur du Faso, entourée de ses collaborateurs a reçu ses consœurs.

L’AFJBF œuvre à la promotion des droits humains, des droits des enfants et la défense des droits de la femme. Dans le cadre de ses activités, elle mène souvent des activités de médiation et de conciliation en faveur de ces couches vulnérables.

En initiant donc cette visite, l’association a voulu d’une part, rendre hommage et exprimer sa fierté à l’une des leurs mais aussi, connaitre davantage l’institution de médiation d’autre part afin d’envisager un partenariat dans la conduite de leurs actions selon la présidente madame Clarisse NADEMBEGA. « Nous sommes venues féliciter madame le Médiateur du Faso et lui réitérer notre soutien et nos encouragements pour la réussite de sa mission. Nous sommes d’autant plus fières de voir le deuxième membre de notre association après madame Amina Moussou OUEDRAOGO nommée à la tête de cette institution. C’est la preuve que notre travail est reconnu. C’est aussi l’occasion pour nous de mieux nous informer sur l’institution en vue d’une éventuelle collaboration entre nos deux structures, vues que nous avons en commun la défense des droits des citoyens » a-t-elle précisé.

Madame le Médiateur du Faso a salué la démarche de l’AFJBF qui constitue pour elle une marque de solidarité et un tremplin pour les deux structures de mieux répondre aux besoins des citoyens. Elle a profité de l’occasion pour présenter à la délégation de l’AFJBF l’institution dont elle a la charge. Autorité indépendante et intercesseur gracieux, le Médiateur du Faso a pour rôle la défense des droits des citoyens. Elle a expliqué les modes et le bien-fondé de la saisine de l’institution pour des réclamations mettant en cause les administrations publiques et tout autre organisme investi d’une mission de service public. Elle leurs a cependant rassurées que cette saisine n’entrave pas d’autres recours devant d’autres juridictions. « Nonobstant le principe de la séparation des pouvoirs et de l’indépendance de la justice, le Médiateur du Faso peut en cas de sa saisine faire des recommandations à l’Administration publique mise en cause afin d’obtenir un règlement à l’aimable » a ajouté madame le Médiateur du Faso.

Pour mémoire : Il est à noter que la loi organique N°017-2013/AN portant attributions, organisation et fonctionnement du Médiateur du Faso dispose en son article 12 que : « Le Médiateur du Faso peut, à la demande du Président du Faso, du gouvernement ou d’une organisation de la société civile, participer à toute action tendant à l’amélioration du service public ou à toute activité de conciliation entre l’Administration publique et les forces sociales et professionnelles ».

Site internet du Médiateur du Faso
2022-03-14T12:28:10+01:00
Aller en haut