Le Síndic évalue positivement la gestion et la prévention du Covid-19 dans les centres pénitentiaires mais demande le maintien de certaines mesures

– Sindic – Défenseur des Personnes (Catalogne, Espagne) –

Le Síndic de Greuges, Rafael Ribó, et le Síndic adjoint, Jaume Saura, ont remis ce matin à la Présidente du Parlement, Laura Borràs, le rapport annuel du Mécanisme Catalan de Prévention de la Torture (MCPT), accompagnés des membres de l’équipe de travail Jaume Bosch, Joan Merelo-Barberà et Mar Torrecillas.

Ce rapport, qui est le premier présenté au Parlement, compile l’activité menée au cours de l’année 2021 par le Mécanisme catalan de prévention de la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants (MCPT).

Bien que les visites en personne dans les centres de personnes privées de liberté, qui avaient été brusquement interrompues en mars 2020, aient repris en février 2021, elles n’ont pas encore été effectuées normalement. Elles ont été réalisées avec un nombre réduit de membres de l’équipe et la durée des visites a été limitée afin de réduire le risque de transmission. Plus précisément, 29 centres accueillant des personnes privées de liberté ont été visités. La plupart des visites (15) correspondaient à des commissaires de police, principalement des différentes forces de police locales (8) qui disposent de zones de garde pour les détenus en Catalogne. Sept centres pénitentiaires, quatre centres de justice juvénile et d’autres centres résidentiels et socio-sanitaires ont également été visités.

Lire la suite de l’article sur le site du Sindic

 07/01/2022 Traduction non officielle Lien vers l’article originel

Site internet du Sindic
2022-01-03T14:13:39+01:00
Aller en haut