Le Síndic recommande, lors du débat en session plénière du Parlement, de renforcer la santé, l’éducation et les services sociaux pour faire face à la crise générée par le COVID

– Sindic – Défenseur des personnes (Catalogne, Espagne) –

Le Síndic de Greuges, Rafael Ribó, s’est présenté devant l’assemblée plénière du Parlement pour débattre de son Rapport au Parlement 2020, document qui compile les actions les plus pertinentes réalisées et les chiffres les plus marquants au cours de l’année, qui a été marquée par la crise du COVID-19.

Comme il l’a expliqué lors de la séance de débat au sein du comité du médiateur, 2020 a été l’année où le plus de plaintes ont été déposées dans l’histoire de l’institution, et pour la première fois, le nombre de plaintes a dépassé 11 000. Plus de 17 000 ont été traitées et 303 actions officielles ont également été ouvertes.

En ce qui concerne les chiffres, le Síndic a exprimé sa préoccupation quant au fait que les actions initiées dans le domaine des politiques sociales représentent presque 40% du volume d’intervention du Síndic, des chiffres comparables aux pires années de la crise économique de la dernière décennie, avec une augmentation significative dans tous les domaines par rapport à l’année précédente. Dans ce sens, il a souhaité mettre en évidence la grave crise pour les droits qui s’est propagée au cours de l’année 2020, comme conséquence de la pandémie, et a souligné que les administrations publiques n’ont pas apporté de solutions suffisantes à la pauvreté ou avec l’urgence requise par les circonstances.

En ce qui concerne la santé, le Síndic a reconnu l’immense effort réalisé par les professionnels de la santé et a été très positif quant aux stratégies de réponse à la crise, avec l’utilisation et la réadaptation de tous les moyens et installations disponibles, mais il a également souligné le besoin d’un renforcement budgétaire dans ce domaine qui soit égal en pourcentage du PIB à celui des pays du nord de l’Europe.

En ce qui concerne les personnes âgées, le Síndic a demandé à ce que cette crise serve à revoir le modèle de résidence actuel (la structure et la taille des centres résidentiels pour personnes âgées, l’assistance sociale et médicale, les protocoles actuels, les ressources humaines et les niveaux de personnel) et à développer des ressources alternatives.

En ce qui concerne le droit à l’éducation des enfants, le Síndic a déclaré que la réouverture des écoles avec le système de jauge a bien fonctionné, mais nécessite de continuer à prêter une attention particulière aux besoins des écoles qui sont très complexes.

Rafael Ribó, dans son discours devant le Parlement, a en outre déclaré que “le logement social est aujourd’hui une urgence, les chiffres sont très frappants et tout le monde a une responsabilité”. Il a appelé à un pacte national pour le logement afin de promouvoir des politiques publiques qui apporteront des réformes structurelles pour garantir le droit au logement à moyen et long terme… Lire la suite de l’article sur le site du Sindic

25/11/2021. Traduction non officielle. Lien vers l’article originel

Site internet du Sindic – Défenseur des personnes de Catalogne
2021-11-23T15:23:22+01:00
Aller en haut