Le Síndic demande des changements dans le système d’accès aux programmes de cours d’été afin de garantir l’égalité des chances pour les enfants

– Sindic – Défenseur des personnes (Catalogne, Espagne) –

Le Síndic sait que, depuis au moins deux ans, l’inscription à certains programmes éducatifs d’été (camps et colonies de vacances) financés par des fonds publics ou promus par certaines administrations publiques n’est possible que via Internet, et les places sont attribuées selon le principe du premier arrivé, premier servi. Dans ce contexte, le Síndic a ouvert une action officielle pour étudier cette question et les effets que ce système peut avoir sur les droits des enfants, notamment en matière d’égalité des chances.

Dans le cadre de cette étude, le Síndic a noté que le programme, destiné aux enfants âgés de cinq à dix-sept ans, attribue en effet les places exclusivement par Internet et par le biais d’un système de réservation directe, jusqu’à ce que toutes les places disponibles soient épuisées. Parallèlement, dans le cadre du traitement des plaintes individuelles, la même situation a également été observée en ce qui concerne l’inscription aux camps sportifs d’été de la mairie de Barcelone.

Le Síndic estime que les programmes éducatifs d’été doivent garantir un système d’inscription alternatif qui permette l’inscription en personne, tout en permettant également l’inscription électronique. Il souligne qu’il existe une importante fracture numérique en Catalogne, ce qui signifie que tout le monde n’a pas le même accès à l’internet ou les mêmes possibilités d’effectuer des transactions en ligne pour des biens et des services.

De plus, le Síndic demande également de repenser le système d’attribution des places, basé sur l’ordre d’enregistrement des candidatures, afin de garantir l’égalité des chances à tous ceux qui souhaitent participer au programme. Selon le Síndic, il est évident que le système d’accès actuel donne la priorité à l’accès en fonction de la vitesse de la connexion Internet ou de la chance au moment de l’accès à l’application. Dans ce sens, le Síndic demande également la mise en place d’un système pour l’année prochaine avec une période d’inscription, avec une date de début et de fin, et l’attribution de numéros de tirage au sort pour choisir les places (aussi bien pour l’inscription en ligne que pour l’inscription en personne), selon les critères de publicité et de transparence jugés appropriés à la situation concrète.

09.09.2021 / Traduction non officielle. Lien vers l’article originel

Site internet du Sindic Défenseur des personnes de Catalogne
2021-09-07T16:51:23+02:00
Aller en haut