L’Institution du Médiateur a publié un rapport contenant des recommandations concernant les visites effectuées dans les centres d’admission et d’hébergement des demandeurs d’asile

– Institution du Médiateur de la République du Kosovo –

Prishtinë, 23 février 2021

L'institution du Médiateur a publié un rapport relatif aux visites effectuées par le Mécanisme national de prévention de la torture (MNPT) dans les centres de demandeurs d'asile de Magura, Mitrovica et Vranidoll, les 14, 19 et 25 janvier 2021.

Au cours de ces visites, le MNPT a mené des entretiens de groupe et individuels avec les demandeurs d'asile. Tous les demandeurs d'asile ont exprimé leur appréciation pour le très bon traitement humain que leur ont réservé les fonctionnaires du ministère de l'intérieur et de la police du Kosovo. En outre, le MNPT a observé une communication très amicale et interactive entre les demandeurs d'asile et les fonctionnaires de police ainsi que ceux du ministère de l'Intérieur.

Dans le Centre pour demandeurs d'asile de Magura, le MNPT a remarqué que les conditions d'hébergement sont d'un très bon niveau en termes d'espace de vie, d'éclairage, de propreté et de chauffage. En général, les familles qui ont demandé une protection internationale ont été hébergées dans ce centre. Après les visites effectuées, le Mécanisme national de prévention estime que les conditions d'hébergement dans les centres pour demandeurs d'asile de Mitrovica et de Vranidoll sont satisfaisantes pour l'hébergement des demandeurs d'asile, bien qu'elles ne soient pas du même niveau que celles du centre pour demandeurs d'asile de Magura.

Les services de santé, qui font partie des droits fondamentaux, sont fournis par des établissements de santé publics, tandis que les services psychologiques sont assurés par des organisations non gouvernementales locales. Le MNPT a noté que les demandeurs d'asile bénéficient actuellement d'une aide juridique gratuite fournie par l'ONG Civil Rights Program Kosovo (CRPK) et l'Agence d'aide juridique gratuite.

Le rapport souligne qu'il n'y a pas de personnel permanent du ministère de l'intérieur au Centre des demandeurs d'asile de Vranidoll, mais qu'ils ne s'y rendent qu'à certaines occasions. Cette situation entrave le bon fonctionnement des centres, mais aussi des agents de la police du Kosovo, qui assurent actuellement des tâches de sécurité dans ces centres. La situation est beaucoup plus favorable dans le Centre pour demandeurs d'asile de Magura, où, en plus du personnel permanent du ministère de l'intérieur, un interprète, un travailleur social et un médecin ont été engagés par des organisations internationales.

Par le biais de ce rapport, le mécanisme national de prévention a recommandé aux autorités compétentes d'éviter les lacunes observées, telles que le manque de personnel nécessaire pour garantir le bon déroulement des activités quotidiennes, et a recommandé à la police du Kosovo de veiller à ce que les agents de police qui effectuent des tâches de sécurité dans les centres d'asile respectent des protocoles spéciaux, dans lesquels seront consignés les cas de recours à la force ou les cas d'incidents survenant entre les demandeurs d'asile.

Le Bureau de l'Inspecteur général effectue régulièrement des visites dans ces centres afin d'évaluer si les droits fondamentaux des demandeurs d'asile sont respectés par les autorités de la République du Kosovo, conformément à la législation applicable de la République du Kosovo et aux normes internationales en matière de droits de l'Homme inscrites dans la Constitution de la République du Kosovo.

Retrouvez le rapport en anglais ici >  https://bit.ly/2P5vTdO

Derniers articles

– Ombudspersonne de la République du Kosovo

2021-03-02T10:43:38+01:00
Aller en haut