Une femme victime de violence et sa fille handicapée ont été transférées dans un centre d’accueil soutenu par le Défenseur des droits de l’Homme

– Défenseur des droits de l’Homme de la République d’Arménie –

Une femme qui avait subi des violences de la part de son mari a demandé l’aide du Défenseur des droits de l’Homme pour assurer sa sécurité et celle de sa fille.

L’examen de la plainte a révélé que le mari, étant régulièrement sous l’influence de l’alcool, avait utilisé la violence contre sa femme. En raison de cette violence régulière, la femme avait de sérieuses inquiétudes quant à sa sécurité et celle de sa fille handicapée.

Compte tenu de l’importance et de l’urgence de la question, le Bureau du Défenseur a entamé un travail conjoint avec la police, les circonstances de l’affaire ont été examinées. En conséquence, une mesure de protection « d’avertissement » a été appliquée au conjoint de la citoyenne. La question du transfert de la femme et de sa fille handicapée dans un centre d’accueil a également été examinée.

Grâce à une coopération efficace avec les organismes publics et les organisations non gouvernementales, la femme et sa fille ont été transférées dans un centre d’accueil.

Site internet du Défenseur des droits d’Arménie
2020-09-15T11:24:14+02:00
Aller en haut