– Association des Ombudsmans et Médiateurs de la Francophonie (AOMF) –

Ce mardi 30 Mars, le Président de l’AOMF , Mohamed Benalilou, s’est exprimé sur la question du respect des droits humains dans le contexte de la crise mondiale de Covid-19.

Mohamed Benalilou a tenu à affirmer son soutien et sa solidarité aux institutions membres de l’AOMF et à souligner l’importance du rôle des institutions de Médiateurs et Ombudsmans dans ce contexte. En effet, il convient de faire respecter les droits humains dans le contexte d’urgence. Ainsi une attention particulière devra être prêtée aux excès qui pourraient être commis lors de la mise en œuvre des mesures entreprises par les autorités administratives dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire et qui seraient susceptibles de porter atteinte à certaines libertés, à la dignité et à l’égalité des droits en général. Cette vigilance doit passer non seulement par la veille du respect des droits mais également par la diffusion de recommandations de mesures adéquates afin de prévenir la mise en place de pratiques illégales.

Retrouvez la lettre du Président de l’AOMF à destination des médiateurs et ombudsmans :

Lettre du Président de l’AOMF – Avril 2020