– Haut Commissariat à la protection des droits, des libertés et à la médiation (Monaco) –

Comme chaque année, le Haut Commissariat à la Protection des Droits s’est associé, le 25 novembre 2019, à la Journée Internationale de Lutte contre les Violences faites aux Femmes.

Cette journée permet de rappeler l’importance de la prévention des violences et de leur prise en charge au travers des dispositifs mis en place par l’Etat monégasque mais également par le tissu associatif de la Principauté.

À cette occasion, la Haut Commissaire a assisté, le 25 novembre au soir, au côté des représentants des Autorités, des Institutions et Associations et du public présent en nombre, à une représentation de théâtre interactif organisé au Théâtre Princesse Grace autour du thème des violences conjuguales, par le Comité pour la promotion et la protection des droits des femmes en partenariat avec le Club Soroptimist de Monaco.

La Déléguée gouvernementale pour la promotion et la protection des droits des femmes, Céline Cottalorda, a rappelé en introduction à cette pièce interactive, intitulée “On aurait pu dire quelque chose”, le message phare de cette journée :  « Face à la violence, nous ne pouvons rester spectateurs, nous devons tous être des acteurs ».