Médiateur commun à la Wallonie et à la Fédération Wallonie-Bruxelles (Belgique)

Pour la troisième année consécutive, les Médiateurs flamand, de la Communauté germanophone et de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, se sont retrouvés entourés de leurs équipes respectives pour une journée d’échange.

Après Namur en 2017 et Leuven en 2018, c’est Eupen qui a accueilli cette rencontre à l’invitation de la Médiatrice germanophone, Marlene HARDT.

Au programme de la journée, plusieurs thématiques étaient proposées comme:

  • la question des rapports annuels adressés aux Parlements et l’inclusion possible dans la déclaration gouvernementale des différentes entités;
  • une première évalutation de la prise en charge du point de vue de la médiation quant aux allocations familiales;
  • le rôle des médiateurs au service des villes et communes;
  • la compétence des médiateurs pour les organismes ayant une mission d’intérêt public;
  • quelles difficultés rencontrées dans les dossiers transfrontaliers.

Ce sont autant de sujets du travail quotidien qui ont ainsi pu être débattus entre les différents collègues. Cette journée a aussi pour but de se connaître et d’envisager encore plus de collaborations entre les entités du pays.

A l’issue de ces échanges, le Président du Parlement de la Communauté germanophone, Monsieur Karl-Heinz LAMBERTZ, est venu saluer les participants et rappeler l’importance des institutions de médiation, levier essentiel pour contribuer à renforcer la confiance des citoyens dans leurs administrations.

Une journée riche qui sera renouvelée en Wallonie en 2020.