Jeux d’hiver du Canada 2019 : trois raisons de célébrer la dualité linguistique canadienne

– Commissariat aux langues officielles (Canada) –

Si pour plusieurs février est synonyme de soupers romantiques, de bonbons à la cannelle et de chocolat, un événement majeur viendra s’ajouter aux festivités du mois de l’amour cette année! La 27e édition des Jeux d’hiver du Canada sera officiellement lancée le 15 février 2019 et réunira quelque 3 600 athlètes, gérants et entraîneurs ainsi que 20 000 visiteurs à Red Deer, en Alberta. Voici trois raisons pour lesquelles il est essentiel de mettre de l’avant nos langues officielles dans le cadre de ces Jeux :

1. Au moyen du français et de l’anglais, on communique avec 98 % de la population canadienne

Les Jeux du Canada sont une compétition multisports à laquelle participent des athlètes de toutes les provinces et des territoires. Il est essentiel de prendre en compte les langues officielles si l’on veut qu’un événement soit représentatif de l’ensemble du pays. Au Canada, environ le quart de la population, soit huit millions de personnes, a le français comme première langue officielle, et environ les trois quarts, l’anglais.

2. Deux millions de Canadiens vivent dans des communautés de langue officielle en situation minoritaire

Parmi ces deux millions de Canadiens, on retrouve les anglophones du Québec et les francophones habitant dans les autres provinces et territoires. En ce qui concerne l’Alberta, où se dérouleront les Jeux d’hiver du Canada cette année, il y a eu une augmentation, de 2011 à 2016, de 22 % chez les personnes qui ont le français comme langue maternelle et de 53 % chez les personnes qui parlent le français le plus souvent à la maison. Permettre à ces communautés de profiter pleinement des événements nationaux dans la langue officielle de leur choix est primordial pour leur épanouissement.

3. Le bilinguisme comporte de nombreux avantages

Les Jeux du Canada sont une belle façon de soutenir les jeunes dans leur développement, et, tout comme le sport, le bilinguisme pave la voie à un monde de possibilités. Selon certaines études, le fait d’être bilingue permet de prendre des décisions plus judicieuses, d’être plus perspicace, de faire preuve d’ouverture d’esprit et même de retarder l’apparition de la démence. Au même titre que le sport permet l’acquisition d’une éthique de travail et d’une discipline, qui serviront aux athlètes toute leur vie, le bilinguisme peut contribuer qui plus est à trouver un bon emploi, à voyager vers des destinations attrayantes, à mieux communiquer avec les gens, à mieux comprendre d’autres cultures et à enrichir différentes communautés.

Bien plus qu’une compétition sportive, les Jeux d’hiver du Canada 2019 seront l’occasion tout indiquée pour les Canadiens de célébrer leur identité, dont la dualité linguistique est un pilier fondamental. Soyons fiers de nos deux langues officielles et faisons-leur honneur à l’occasion de cette importante célébration nationale.

2019-02-08T15:44:29+00:00