Anne Eastwood renouvelée pour 4 ans dans ses fonctions de Haut Commissaire

– Haut Commissariat à la protection des droits, des libertés et à la médiation (Monaco) –

Par Ordonnance Souveraine n° 7.324 du 22 janvier 2019, parue au Journal de Monaco du 1er février 2019, Anne Eastwood vient d’être renouvelée pour 4 ans à la tête du Haut Commissariat à la protection des droits, des libertés et à la médiation.

Cette institution indépendante, créée fin 2013, est chargée de protéger les droits des administrés dans leurs relations avec l’Administration et de lutter contre les discriminations en Principauté.

Nommée par S.A.S. le Prince Albert II en tant que premier Haut Commissaire en février 2014, Anne Eastwood avait dans un premier temps travaillé à mettre sur pied la nouvelle institution et recruté auprès d’elle des collaborateurs, aujourd’hui au nombre de 3, pour l’assister dans ses missions. Son premier mandat de 4 ans, renouvelable une fois, était arrivé à échéance le 21 février 2018.

Candidate à sa propre succession, elle avait agi depuis cette date pour que son renouvellement dans ces fonctions s’accompagne d’une évolution du texte constitutif du Haut Commissariat, permettant des améliorations au fonctionnement du dispositif de médiation institutionnelle imaginé cinq ans plus tôt et confiant à l’Institution de nouvelles missions, parmi lesquelles la promotion des droits et une compétence spécifique en matière de protection des droits de l’enfant. L’annonce de sa reconduction au poste de Haut Commissaire laisse présager de l’aboutissement prochain des réflexions menées en ce sens.

Dans l’intervalle, Anne Eastwood est donc officiellement repartie pour un second et dernier mandat de 4 ans jusqu’au 21 février 2022, date à laquelle un successeur devra lui être choisi.

2019-02-06T16:43:46+00:00