Conférence sur le thème «Coopération institutionnelle avec le médiateur»

– Ombudsman du Kosovo –

Les participants à cette conférence étaient des représentants de haut niveau d’institutions, des membres de commissions parlementaires, des maires et des représentants de municipalités, ainsi que des représentants d’institutions internationales.

La conférence a mis l’accent sur la divulgation des réalisations et de l’importance de la coopération interinstitutionnelle en ce qui concerne les recommandations du médiateur.

Le médiateur a mis l’accent sur l’importance de la coopération interinstitutionnelle conformément à la mise en œuvre des recommandations du médiateur, dans le but de respecter et de protéger les droits de l’Homme dans notre pays. Convaincue que les recommandations adressées avec l’attention requise doivent être respectées et que le respect des définitions normatives et la coopération interinstitutionnelle sont indispensables à la réalisation d’objectifs communs en tant que société démocratique.

Mme Duda Balje, présidente de la Commission des droits de l’Homme, de l’égalité des sexes, des personnes disparues et des pétitions, a évoqué le rôle joué par l’Assemblée dans la mise en œuvre des recommandations du médiateur, ainsi que par la coopération étroite que le Comité entretient avec son institution. M. Nait Hasani, président de la Commission de l’administration publique, de la gouvernance locale et des médias, a parlé de la bonne gouvernance, de la bonne administration et de la responsabilité du pouvoir exécutif. En outre, la parole a également été donnée à M. Habit Hajredini, directeur du Bureau de la bonne gouvernance, qui a parlé de la coopération, du suivi et des défis liés à la mise en œuvre des recommandations du médiateur.

Les participants à la conférence ont ouvert une discussion au cours de laquelle Mme Lirije Kajtazi, députée et membre de la commission parlementaire des droits de l’Homme, de l’égalité des genres, des personnes disparues et des pétitions, a révélé l’inquiétude suscitée par le faible niveau de mise en œuvre des recommandations du médiateur. Cependant, une évaluation positive de l’importance des recommandations du médiateur a été soulevée.  Néanmoins, d’autres participants ont exprimé  leurs préoccupations concernant la loi sur l’égalité des sexes et la représentation des femmes dans les institutions. Cependant, la volonté et le soutien à la coopération, au respect et à la protection des droits de l’Homme, par la mise en œuvre des recommandations du médiateur, étaient très présents parmi les représentants des institutions.

Dans le but de faciliter le travail des autorités, les publications suivantes ont été promues au cours de cette Conférence: Principes de bonne administration et Manuel sur la protection contre la discrimination – résumés rédigés et publiés à partir de l’institution du médiateur.

Les publications peuvent être trouvées sur :

Ligne directrice sur la protection contre la discrimination

Les principes de la bonne administration – Résumé de la médiatrice

2019-01-07T16:55:20+00:00