L’OIF à Marrakech pour le Pacte mondial sur les migrations

– Organisation internationale de la Francophonie –

L’OIF, en sa qualité d’observateur auprès des Nations unies, participe à la Conférence intergouvernementale pour l’adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières qui se tient à Marrakech les 10 et 11 décembre 2018.

JPEG - 31.6 ko

Ce document juridiquement non contraignant a pour objectif « d’améliorer la coopération en matière de migration internationale ». Dans le cadre de cette conférence, l’OIF a organisé un évènement parallèle sur la « Mise en œuvre du Pacte mondial pour les migrations dans l’espace francophone : enjeux, actions, perspectives » le 09 décembre 2018.

Ouvert par Omar Zniber, Ambassadeur du Maroc auprès des Nations unies à Genève, ce panel interactif réunissait Isabelle Durant, Secrétaire générale adjointe de la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (CNUCED), Eugenio Ambrosi, Directeur de cabinet du Directeur général de l’Organisation mondiale pour les migrations (OIM), Ndioro Ndiaye, ancienne Ministre du Sénégal et présidente de l’Alliance pour la migration, le leadership et le développement, Ahmed Skim, Directeur de la migration au Ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration, ainsi qu’Igli Totozani, ancien Avocat du Peuple d’Albanie et ancien Président de l’Association des Ombudsmans de la Méditerranée. Les panélistes ont souligné la nécessité d’engager une action collective et coordonnée en réponse aux multiples questions, enjeux et défis soulevés par les mouvements migratoires, tout en insistant sur le rôle spécifique et important que peut jouer la Francophonie.

JPEG - 31.5 ko

Ce panel était modéré par Henri Eli Monceau, Représentant permanent de l’OIF auprès des Nations unies et des autres organisations internationales à Genève et à Vienne. De nombreuses participations de la salle ont permis une contribution riche aux débats et une multiplication des points de vue s’agissant des modalités de la mobilisation des Etats et gouvernements de la Francophonie, du rôle des autres acteurs francophones (réseaux institutionnels, société civile, acteurs locaux, etc.), des enjeux de la mise en œuvre du Pacte en faveur d’un développement durable et partagé, ainsi que des cadres de coopération des acteurs multilatéraux.

L’objectif de cette rencontre était d’engager une discussion entre les différents acteurs concernés par la mise en œuvre du Pacte mondial dans l’espace francophone, afin de de bien cerner les enjeux du Pacte et d’en favoriser une compréhension commune. Cette dynamique devrait permettre une consolidation de l’action de la Francophonie en faveur d’une approche des migrations humaniste, solidaire et respectueuse des droits de l’Homme, en lien avec le Rapport de la Secrétaire générale de la Francophonie sur les migrations dans l’espace francophone, qui a été présenté aux Etats et gouvernements lors de la dernière Conférence ministérielle de la Francophonie tenue à Erevan (Arménie) les 8 et 9 octobre 2018.

JPEG - 35 ko

Ce Rapport, élaboré à la demande des Etats et gouvernements, met en lumière cette mobilisation francophone et ses traductions sur le terrain, en présentant les nombreuses actions menées par les acteurs francophones : l’OIF, l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, les Opérateurs (l’Agence universitaire de la Francophonie, TV5MONDE, l’Association internationale des Maires francophones et l’Université Senghor à Alexandrie), la société civile réunie au sein de la Conférence des OING et ONG de la Francophonie, ainsi que les 16 réseaux institutionnels de la Francophonie.

Ce panel interactif a ainsi permis d’enrichir la réflexion portée par le Rapport de la Secrétaire générale de la Francophonie et en particulier les perspectives d’actions pour l’avenir qui ont été identifiées.

2018-12-14T17:04:32+00:00