Martinique et Guadeloupe: le Défenseur des droits à la rencontre des habitants

Le Défenseur des droits, France

Du lundi 26 au jeudi 29 novembre 2018, le Défenseur des droits organise, aux Antilles, la troisième édition de « Place aux droits ! ». Après Toulouse et Lille, l’institution se rend en Martinique et en Guadeloupe pour répondre aux questions des habitants sur leurs droits.

Les juristes et les huit délégués du Défenseur des droits présents en Martinique et en Guadeloupe recevront donc le public pour des permanences juridiques gratuites et sans rendez-vous, à bord d’un bus qui ira à la rencontre de tous les habitants, même les plus éloignés, en faisant halte dans plusieurs villes.

Dans le même temps, Jacques Toubon, le Défenseur des droits, présentera l’institution aux acteurs professionnels, associatifs et institutionnels, par le biais de rencontres, de conférences thématiques et de visites de terrain.

L’opération « Place aux droits ! » a pour objectif de faire connaître le Défenseur des droits, ses missions et ses pouvoirs d’intervention au grand public et aux professionnels, mais également d’encourager toute personne à saisir gratuitement l’institution si elle pense que ses droits n’ont pas été respectés.

Pour cela, l’institution lance une campagne de communication composée de :

  • deux spots radio diffusés sur une majorité d’ondes antillaises, entre les 20 et 29 novembre, sur les missions du Défenseur des droits : relations avec les services publics, discriminations, droits de l’enfant ;
  • des affiches pour inciter à la saisine des délégués locaux, installées le long des axes routiers de Martinique, du 21 au 28 novembre, et de Guadeloupe, du 27 novembre au 4 décembre ;
  • de deux pleines pages publiées dans le quotidien France Antilles pour présenter les points d’étape du bus du Défenseur des droits et inviter les usagers à venir le découvrir. Une page figurera dans l’édition de Martinique le 26 novembre et une autre dans l’édition de Guadeloupe le 28 novembre.

Enfin, à l’occasion de ce déplacement, l’institution lance un appel à témoignages à destination des habitants d’Outre-mer afin de mieux saisir les difficultés qu’ils peuvent rencontrer dans les domaines de l’accès aux services publics et de la lutte contre les discriminations.

Le déplacement du Défenseur des droits est à suivre sur Twitter : @Defenseurdroits

2018-11-30T15:07:27+00:00