Xe Congrès de l’Association des Ombudsmans et Médiateurs de la Francophonie, à Bruxelles et Namur, du 6 au 9 novembre 2018

Association des Ombudsmans et Médiateurs de la Francophonie (AOMF)

Le Xe Congrès des membres de l’Association des Ombudsmans et Médiateurs de la Francophonie (AOMF) s’est conclu par l’adoption de la Déclaration de Namur, appelant au renforcement et à la consolidation des institutions de médiation, la promotion d’une stratégie pour un Etat ouvert, la réalisation d’une société inclusive et du respect des droits fondamentaux de chaque citoyen. Enfin, les médiateurs et ombudsmans se sont engagés à renforcer la confiance des personnes à leur égard en adoptant un Guide des valeurs et principes déontologiques.

L’événement, qui s’est déroulé dans l’enceinte des Parlements de Wallonie à Namur et de la Fédération Wallonie-Bruxelles à Bruxelles du 6 au 9 novembre 2018, a réuni plus de 90 participants venus d’Afrique, d’Europe, d’Amérique et de l’Océan Indien. Sous le thème « 20 ans au service des Médiateurs et de l’Etat de droit », le congrès a été l’occasion pour les ombudsmans et médiateurs d’échanger sur des enjeux tels que l’indépendance du Médiateur, le respect des droits des citoyens et notamment des personnes dans des situations de handicap, les personnes victimes de discrimination ainsi que les migrants, de la défense et de la promotion des droits des enfants, de la pacification des situations de crises, de l’État de droit.

Créée en 1998, l’Association des ombudsmans et médiateurs de la Francophonie a fêté ses 20 années d’existence à l’occasion de ce Xe Congrès. L’AOMF réunit aujourd’hui 50 institutions membres. De 2015 à 2018, l’Association a été présidée par Monsieur Marc BERTRAND, Médiateur de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles. A l’issue de ce Congrès, c’est Monsieur Abdelaziz BENZAKOUR, Médiateur du Royaume du Maroc qui a été élu président pour un mandat de trois ans. La première vice-présidence revient à la protectrice du citoyen du Québec, Mme Marie RINFRET tandis que la seconde vice-présidence incombe au médiateur de la fédération Wallonie-Bruxelles, M. Marc BERTRAND. Le Défenseur des droits en France, M. Jacques Toubon, continue d’assurer le Secrétariat général du Réseau pendant que M. Baba Akhib HAIDARA demeure en charge de la trésorerie de l’association.

L’AOMF bénéficie du soutien financier de l’Organisation internationale de la Francophonie.


Documents présentés lors du Xe Congrès de l’AOMF :

Déclaration de Namur
Guide des valeurs et principes déontologiques du Médiateur/Ombudsman et de ses collaborateurs
Guide pratique AOMF: “Le droit à la participation”
Evaluation du suivi de la Déclaration de Tirana sur les droits des migrants
Rapport: Les droits de l’enfant et les ombudsmans et médiateurs membres de l’AOMF
Guide pédagogique pour les droits de l’enfant
Liste des critères de l’Etat de droit de la Commission de Venise, Conseil de l’Europe
2018-11-23T17:46:00+00:00