Visite d’étude de deux représentants de l’institution du Défenseur des droits de l’Homme de la République d’Arménie

Association des Ombudsmans et Médiateurs de la Francophonie (AOMF)

Dans le cadre du programme d’accompagnement de l’AOMF, M. Mikayel Khachatryan, chef du département de la coopération internationale, et Mme Tatevik Manukyan, spécialiste principale du Centre de recherche et d’éducation sur les droits de l’Homme, du Bureau du Défenseur des droits de l’Homme de la République d’Arménie, sont venus réaliser une visite d’étude au sein de l’institution du Défenseur des droits à Paris, du 1er au 3 octobre 2018.

Le Défenseur des droits de l’Homme de la République d’Arménie est une institution indépendante, dirigée par M. Arman TATOYAN depuis 2016. Tout comme le Défenseur des droits français, l’institution arménienne est membre de l’AOMF.

Les deux invités arméniens ont pu, lors de leur visite, être au contact de plusieurs directions du Défenseur des droits telles que celle relative à la protection des droits dans les affaires publiques, celle relative aux affaires judiciaires ou encore la direction de la promotion de l’égalité et de l’accès au droit.

Parmi les différentes rencontres, M. Khachatryan et Mme Manukyan ont échangé avec deux adjoints du Défenseur, l’un en charge de la lutte contre les discriminations et de la promotion de l’égalité, M. Gohet, et l’autre responsable de la déontologie dans le domaine de la sécurité, Mme Angeli-Troccaz.

Les échanges réalisés avec les différentes directions et pôles du Défenseur des droits ont été très enrichissants pour les deux collaborateurs, qui n’ont pas manqué de relever différents aspects et pratiques de l’institution française tels que les spécificités liées à la déontologie ou encore l’existence d’un réseau de « délégués du Défenseur » sur l’ensemble du territoire français.

Cette visite à Paris a donc permis aux deux instituions d’évoquer des sujets d’intérêt commun et d’échanger sur les méthodes de travail respectives des deux autorités afin de partager les bonnes pratiques.

2018-10-04T14:24:22+00:00