AOMF

D’où viennent tes droits ?

Droits expliqués aux 12-18 ans

Frise chronologique

Savais tu que le mon « enfant » venait du latin « infans » et signifie « celui qui ne parle pas ». En effet, pendant longtemps, les enfants n’ont pas eu le droit à la parole mais avaient seulement le droit de se taire et d’obéir.

C’est seulement au XVIIIème siècle qu’en France et en Europe, les adultes ont reconnu certains droits aux plus jeunes, comme par exemple le droit de ne plus travailler dans les mines avant l’âge de 10 ans. Deux siècles plus tard, le besoin d’accorder une protection spécifique aux enfants s’est fait de plus en plus ressentir.

1919

Création d'un comité de protection de l'enfance par la Société des Nations

1924

Après la 1ère guerre mondiale, la SDN adopte une Déclaration sur les Droits de l'Enfant

1946

Création du FISE (Fonds international de secours à l'enfance, qui deviendra l'Unicef en 1953)

1948

L'ONU adopte la Déclaration Universelle des droits de l'Homme qui ne comporte qu'une phrase sur les enfants !

1959

Les Nations Unies adoptent une nouvelle déclaration des droits de l'enfant le 20 novembre

1979

L'ONU déclare 1979 : année internationale de l'enfance

1989

Le 20 novembre, l'Assemblée générale des Nations Unies adopte à l'unanimité la Convention internationale des droits de l'enfant

1990

Lors du Sommet mondial pour les enfants, 71 chefs d'Etat et de gouvernement signent la Déclaration mondiale en faveur de la survie, de la protection et du développement de l'enfant, ainsi que le Plan d'action pour l'application de la Déclaration.
L'Union Africaine adopte la Charte Africaine des droits et du bien-être de l'enfant

2000

Deux protocoles facultatifs à la CIDE (concernant le trafic d'enfants, la prostitution enfantine, la pornographie enfantine et l'implication d'enfants dans des conflits armés) sont adoptés