AOMF

Présentation de l’AOMF et de son action

en matière de droits de l’enfant

Qu’est-ce que l’AOMF ?

En octobre 1996, à Buenos Aires, le protecteur du Citoyen du Québec et le Médiateur de la République française ont eu l’idée de regrouper les Ombudsmans et Médiateurs des pays francophones (c’est-à-dire où l’on parle le français).
Ainsi, ils pourraient partager leurs expériences respectives et devenir meilleurs dans la défense des citoyens.

C’est ainsi que l’Association des Ombudsmans et Médiateurs de la Francophonie (AOMF) a été créée le 20 mai 1998.
Cette association a pour mission de mieux faire connaître le rôle des Ombudsmans et Médiateurs dans la Francophonie et d’encourager les pays francophones à créer dans leur pays une telle institution.
Ainsi, le rôle principal de l’AOMF est de faire la promotion du modèle du Médiateur dans les pays francophones qui n’en ont pas encore, et d’aider les pays qui en ont déjà à consolider leur institution.

Quand l’AOMF a été créée, sur les 52 pays francophones, seuls 15 étaient dotés d’un Médiateur. Aujourd’hui, plus de 30 pays ont créé une telle institution.
Pour atteindre ces objectifs, l’Association organise des séminaires de formation pour les collaborateurs des Médiateurs (un centre de formation a été créé à Rabat, au Maroc). L’AOMF soutient également des ateliers de réflexion, des programmes d’échange d’information, des conférences, des échanges de personnel, des financements de recherches et publications de rapports.

Le siège de l’AOMF est à Paris, en France.
Aujourd’hui, 51 institutions sont membres de l’AOMF et viennent des cinq continents du monde.

Actions de l’AOMF en matière de droits de l’enfant

Certains pays membres de l’AOMF s’occupaient déjà de la défense des droits des enfants et ont pu partager leur expérience grâce à l’AOMF.
Mais c’est surtout à partir de 2009, au moment du 20ème anniversaire de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant que l’AOMF s’est encore plus engagée à protéger et améliorer les droits des enfants.
Par exemple, en 2012, les pays membres de l’AOMF se sont réunis en Albanie pour une rencontre sur le thème des droits de l’enfant.

Lors de cette réunion, les membres ont adopté une résolution pour permettre d’augmenter et renforcer les compétences des Médiateurs et Ombudsmans par rapport à la protection et promotion des droits de l’enfant ; encourager la création de Médiateurs ou Ombudsmans dans les pays où il n’y en a pas encore etc…
A la suite de cette résolution, de novembre à décembre 2012, l’AOMF a fait une enquête parmi ses membres pour évaluer comment les différents médiateurs s’occupaient des droits de l’enfant. Les résultats de l’enquête montrent que de plus en plus de gens font appel aux médiateurs pour des questions relatives aux droits de l’enfant.

Les membres également de l’AOMF ont formé un groupe de travail pour faciliter la réflexion et agir plus efficacement en matière de protection et promotion des droits de l’enfant.