AOMF

ACTUALITÉS

Toutes les actualités de l'AOMF

Réception du Médiateur du Niger par le Bâtonnier Abdelaziz Benzakour

Le Médiateur du Royaume du Maroc - 17/07/2017

Suite à une invitation faite par le Bâtonnier Abdelaziz Benzakour, Médiateur du Royaume, le Médiateur du Niger M. Ali Srifi Maiga a effectué une visite officielle de trois jours, où il a été reçu en audience le lundi 17 juillet 2017 au siège de l’institution.

Cette audience a débuté par l’expression de la bienvenue à l’hôte, qui était accompagné par l’Ambassadeur de son pays M. Salidao Ada et son Chef de cabinet M. Mano Bachir. Le Médiateur du Royaume a ensuite présenté un aperçu de son institution, en passant en revue les missions, l’organisation de l’institution et les prérogatives dont elle est dotée par le Dahir de création et par la Constitution.


Il a également informé son homologue sur les différentes activités organisées par l’institution en matière de formation et de renforcement des capacités, tout en rappelant les relations établies avec ses homologues à l’étranger et ses rôles assumés dans le cadre des associations régionales et des réseaux internationaux de médiation.


De son côté, le Médiateur du Niger a exprimé sa satisfaction quant aux relations séculaires et solides reliant les deux pays dans les différents domaines, tout en affirmant sa joie du retour du Maroc dans son entourage africain ainsi que son adhésion à l’Organisation de la Communauté économique des pays de l’Afrique de l’Ouest.


Au cours de cette visite, le Médiateur du Niger est allé à la rencontre des institutions et des instances nationales, notamment le Conseil national des droits de l’Homme, l’Instance centrale de prévention de la corruption et la Fondation Hassan II des marocains résidants à l’étranger. Il a également effectué une visite à la Délégation régionale de l’institution à Casablanca.


Cette visite a été couronnée par la signature d’un mémorandum d’entente entre les deux institutions, relatif à la coopération et à l’échange d'expériences et d’expertises entre les deux instances ainsi qu’au traitement réciproque des plaintes des concitoyens des deux pays respectifs.

Inscription infolettre

Droits de l'enfant

Droits de l'enfant Voir le site