AOMF

ACTUALITÉS

Toutes les actualités de l'AOMF

Recommandation faite au recommandation au Ministère de l’Education, de la Jeunesse et des Sports

Avocat du peuple (Albanie) - 09/06/2017

L’Avocat du Peuple a récemment adressé une recommandation au Ministère de l’Education, de la Jeunesse et des Sports, concernant la participation des enfants/élèves aux activités politiques pour la campagne électorale des prochaines élections parlementaires du 25 juin en Albanie.

Il appelle à ne pas avoir recours aux enfants pour des activités liées aux campagnes électorales et de ne pas interrompre les cours pour participer à la campagne électorale des partis politiques.


La participation volontaire ou obligatoire des employés du système d’enseignement public, au niveau central ou local, aux activités politiques dans les heures officielles de travail est contre les principes de l’administration publique. Dans ces conditions, il est recommandé au Ministère de prendre toutes les mesures nécessaires pour donner des instructions à chaque employé pour éviter toute recommandation ou préférence politique lors des cours. En effet, les enfants ne possèdent pas la même maturité intellectuelle, physique ou mentale que les adultes et n’arrivent pas à comprendre de la même manière les questions politiques, c’est pourquoi l’âge limite de jouir du droit de vote est à 18 ans.


La convention relative aux droits des enfants prévoit dans l’article 12/1 que « Les Etats parties garantissent à l'enfant qui est capable de discernement, le droit d'exprimer librement son opinion sur toute question l'intéressant, les opinions de l'enfant étant dûment prises en considération eu égard à son âge et à son degré de maturité ».


La participation des enfants aux activités électorales organisées par différentes forces politiques ou d’autres activités de nature politique peut être considérée comme un abus des droits des enfants.


L’Avocat du Peuple a recommandé au Ministère de l’Enseignement de prendre les mesures nécessaires pour que toutes les institutions du système d’enseignement pré-universitaire privé ou public ne permettent pas la création des conditions favorables pour :


a. La participation des enfants avant ou lors des campagnes électorales de différentes forces politiques dans les heures officielles scolaires.


b. La participation des employés du système d’enseignement dans les heures officielles de travail.


c. L’organisation des activités des partis dans les milieux des institutions d’enseignement pré-universitaire.


Il est recommandé aussi de prendre toutes les mesures nécessaires pour :


a. Interdire l'utilisation de l'image des enfants dans différentes activités organisées par les institutions d'enseignement pré-universitaire, où participent des représentants des partis politiques.


b. Donner toutes les instructions aux employés du système d'enseignement pré-universitaire pour éviter toute recommandation ou préférence politique lors des cours.


Inscription infolettre

Droits de l'enfant

Droits de l'enfant Voir le site