AOMF

ACTUALITÉS

Toutes les actualités de l'AOMF

Prisons : les détenus paient trop cher leurs appels téléphoniques

Médiateur Fédéral de Belgique - 06/02/2018

Tarifs Belgacom de 2002

Les détenus sont soumis à des tarifs téléphoniques Belgacom de 2002. Ils ont été récemment diminués de 5%, mais restent trop élevés.

Un détenu qui appelle sa famille pendant 10 minutes, en heures de pointe et sur un GSM en Belgique, paie environ 7,00€. Si sa famille vit à l’étranger, la facture peut rapidement exploser. En effet, les appels internationaux sont facturés sur base de tarifs Belgacom valables pour les anciennes cabines publiques.

Moins cher à Marche qu’à Lantin

Tous les détenus ne sont pas soumis aux mêmes tarifs.

Dans les nouvelles prisons, comme à Marche-en-Famenne, les détenus sont un peu mieux lotis. Ils paient leurs appels 10% moins chers que les détenus séjournant dans les prisons plus anciennes, ce qui reste toujours non conforme au marché.

Contact avec la famille

Pour le Médiateur fédéral, les tarifs trop élevés constituent un obstacle pour les détenus. Ils doivent pouvoir conserver des contacts avec leurs proches et préparer leur réinsertion.

Depuis 2014, le Médiateur fédéral demande à l’administration de ramener les tarifs au prix du marché. Le Médiateur fédéral réaffirme encore aujourd’hui l’urgence de concrétiser cette mesure.

Inscription infolettre

Droits de l'enfant

Droits de l'enfant Voir le site