AOMF

ACTUALITÉS

Toutes les actualités de l'AOMF

Rencontre avec l’association JamaisSansElles

Le Haut Commissariat à la Protection des Droits, des Libertés et à la Médiation (Principauté de Monaco) - 19/09/2017 De gauche à droite : Anne Eastwood, Haut Commissaire; Mme Tatiana F.-Salomon, Présidente de l'association JamaisSansElles; Mme Natacha Quester-Séméon, porte-parole de l'association; Mme Cécile Vacarie-Bernard, Adjointe du Haut Commissaire.

C’est en oeuvrant pour féminiser le jury du tout nouvel incubateur / accélérateur de Startups monégasque que Fabrice Marquet, récemment nommé à la tête de MonacoTech, a croisé le chemin de l’association JamaisSansElles, mouvement créé début 2016 et à l’origine d’une très forte mobilisation en France, via les réseaux sociaux, en faveur de la participation des femmes au débat public.

Sur la proposition de ce dernier, Anne Eastwood a reçu au Haut Commissariat, à l’occasion de leur séjour en Principauté, Tatiana F.-Salomon, Présidente de l’association, et Natacha Quester-Séméon, porte-parole, pour un échange convivial autour des nombreux projets portés par ce mouvement.

Le Haut Commissaire a tenu à saluer la démarche novatrice de cette jeune association qui milite en faveur de la mixité homme-femme dans les sphères décisionnelles en s’appuyant sur un réseau d’hommes influents qui s’engagent à ne plus participer à aucun évènement médiatique tel que débats, panels d’expert ou tables rondes, auxquels des femmes ne seraient pas associées.

Une démarche collaborative fondée sur l’éthique et l’exemplarité individuelles, qui se veut humaniste avant d’être féministe et qui fait écho à l’action, en Principauté, d’associations telles que Femmes Leaders de Monaco, dont la vocation est de défendre la position de la femme « en complémentarité avec l’homme et non dans l’adversité », ou aux initiatives en faveur du leadership des femmes de l’association She Can He Can (ex GenderHopes).

Naturellement très sensible au sujet de l’égalité hommes-femmes, le Haut Commissaire a ainsi entendu faciliter de futures prises de contact avec les acteurs locaux qui pourront permettre de s’inspirer de ces bonnes pratiques pour promouvoir de façon toujours plus active, le rôle des femmes en Principauté.

Inscription infolettre

Droits de l'enfant

Droits de l'enfant Voir le site