AOMF

ACTUALITÉS

Toutes les actualités de l'AOMF

Tenue de l’atelier sur la protection juridique des réfugiés et des demandeurs d'asile

Défenseur des Droits de l'Homme de la République d'Arménie - 10/07/2017

Les 8 et 9 juillet, un atelier sur la Protection juridique des réfugiés et des demandeurs d'asile a eu lieu à Tsakhkadzor.

L'atelier a été organisé dans le cadre du projet « Améliorer le rôle du Défenseur des droits de l'Homme dans la surveillance de la situation des réfugiés et des demandeurs d'asile en Arménie », mis en œuvre par le Bureau du Défenseur des droits de l'Homme de la République de Arménie et la Représentation du Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) en Arménie.

Dans son discours d'ouverture, le Conseiller du Défenseur des droits de l'Homme de la République d’Arménie, Sergey Ghazinyan a hautement apprécié la coopération entre le Bureau du Défenseur des droits de l'Homme et le HCR en Arménie et a souligné l'importance d'organiser de tels ateliers. S. Ghazinyan, se référant aux événements mis en œuvre dans le cadre du projet mutuel, a exprimé son assurance que de tels événements contribueraient à la mise en œuvre effective et à la protection des droits des réfugiés et des demandeurs d'asile.


Au cours de leurs discours, l’Associé de programme principal du HCR en Arménie, Nver Sargsyan et l’Associé de protection du HCR en Arménie, Naira Marutyan, ont également mentionné le mandat du HCR dans la protection des droits des réfugiés et des demandeurs d'asile. Ils ont souligné l'importance d'une collaboration étroite entre le Bureau du Défenseur des droits de l'Homme arménien et le HCR en Arménie dans la protection des droits des populations déplacées et le suivi de la situation des demandeurs d'asile en Arménie.


Le but de l'atelier était de développer les capacités des représentants respectifs du Bureau à protéger les droits des réfugiés et des demandeurs d'asile. Au cours de l'atelier, les droits et obligations des réfugiés et des demandeurs d'asile, tels qu'ils ressortent de la Convention de 1951 et de la législation nationale et des principes clés de la protection internationale des réfugiés, ainsi que des questions concernant les cadres juridiques internationaux et nationaux de la protection des apatrides ont été abordés. Les réalisations et les défis dans le domaine de l'intégration des réfugiés en République d'Arménie ont également fait l'objet de discussions.


Les représentants du HCR en Arménie, le Service national des migrations du ministère de l'Administration et du Développement territorial de la République d’Arménie, l’ONG sociale « Mission Armenia » et l'expert national ont présenté les règlementations théoriques et les questions pratiques concernant les sujets susmentionnés. Le représentant du ministère des Affaires étrangères de la République d’Arménie et des Gardes-frontières du Service de sécurité nationale a également participé à l'atelier.

Inscription infolettre

Droits de l'enfant

Droits de l'enfant Voir le site